designer
d'objets
de scénographies
d'ateliers
de dispositifs de médiation
d'éléments graphiques
Adventices
maison d'édition

Capillaire des murailles (Asplenium trichomanes)
Rivedoux-Plage,
25 août 2018

Linaire vulgaire (Linaria vulgaris)
Vandoeuvre-lès-Nancy
août 2018

Stellaire holostée (Stellaria Holostea)
Mollans,
avril 2018

Centautée noir (Centaurea nigra)
La Flotte,
16 août 2018

Raiponce bleu (Phyteuma nigrum)
Pisseloup,
août 2018

Capillaire des murailles (Asplenium trichomanes)
Rivedoux-Plage,
25 août 2018

Véronique des champs
Liverdun,
avril 2019

Lotier corniculé (Lotus corniculatus)
Liverdun,
juin 2019

Oxalis des bois (Oxalis acetosella)
Les voivres,
septembre 2019

Séneçon Jacobée (Jacobaea vulgaris)
Liverdun,
juin 2019

Silène
Girmont Val d'Ajol
2022

Linaire vulgaire (Linaria vulgaris)
Vandoeuvre-lès-Nancy
août 2018

Coquelicot
Nancy
2022

Silène
Girmont Val d'Ajol
2022

Stellaire holostée (Stellaria Holostea)
Mollans,
avril 2018

Centautée noir (Centaurea nigra)
La Flotte,
16 août 2018

Raiponce bleu (Phyteuma nigrum)
Pisseloup,
août 2018

Capillaire des murailles (Asplenium trichomanes)
Rivedoux-Plage,
25 août 2018

Véronique des champs
Liverdun,
avril 2019

Lotier corniculé (Lotus corniculatus)
Liverdun,
juin 2019

Bonbonnière Bonbonnière Bonbonnière Bonbonnière Bonbonnière Bonbonnière

Bonbonnière
Workshop bonbon sous la direction du designer anglais Sebastian Bergne
10 projets selectionnés parmis une vingtaine propositions

Apparus pendant le Moyen Age, lorsque les premières cannes à sucre sont ramenées des pays d’Orient, les premiers bonbons étaient considérés comme des mélanges sucrés ayant des vertus thérapeutiques. Ainsi, le sucre fut d’abord utilisé par les apothicaires, ancêtres des pharmaciens et des créateurs de bonbons, pour préparer des médicaments. Plus tard, appréciées par la bourgeoisie, ses fameuses décoctions se retrouvent servies en fin de repas. Ces sucreries ont alors pour alibi d’être un remède pour la digestion et entretiennent un lien étroit avec le bien-être.
Aurélie Marzoc s’est emparée de ce rapport à la santé pour proposer une bonbonnière destinée à une poudre de bonbon naturel. Sa forme s’inspire des contenants utilisés par les apothicaires. L’objet évoque le côté scientifique de la recherche du bien-être.On se sert grâce à une fine tige qui fait également office de bouchon. Au contact de l’eau chaude, la poudre fond et délivre une infusion parfumée.

affiche

Ruralité et urbanité

A l'heure où la transition écologique est plus que jamais une nécessité, de nombreuses organisations, de nombreux citoyens s’emparent des questions qui entourent ce sujet. Pour permettre une réflexion autour de l’articulation entre ville et campagne, le tout dans une perspective de transition, Kèpos a souhaité organiser un événement. Cette affiche est celle éditée pour la première édition de leur festival Ruralité et urbanité.
Cet événement a pour volonté d’initier un dialogue autour des enjeux énergétiques et écologiques qui peuvent poser de gros problèmes de cohésion territoriale entre espaces ruraux et urbains. A l’occasion de ce festival festif, les acteurs publics, privés et civiles peuvent trouver leur inspiration par le dialogue, le jeu, l'expérimentation tout en célébrant les initiatives positives naissantes de nos territoires.

Graine de vie Graine de vie Graine de vie Graine de vie

Graine de vie
plus d'informations ici
exposés à l'occasion des Nuits Européennes des Musées 2016 ainsi qu'au festival Design Days 2016 à la Porte de la Villette de Paris

Dans le but de valoriser une moquette d’exposition destinée à finir à la poubelle et dans le cadre de l'exposition Zone de Confort à la galerie Poirel de Nancy en 2016, huit étudiants de l'ENSAD de Nancy, dont Aurélie Marzoc, ont réfléchi à une conception de projets autour de cette moquette excentrique.
Aurélie a décidé de créer un tapis de méditation. Pratique mentale et terrestre, la méditation est un exercice qui invite à se détacher de sa vie quotidienne et de son corps. Il donne lieu à un confort d'évasion qui vise à produire une paix intérieure. La méditation peut être accompagnée d'objets comme une cloche, une statuette ou un tapis, d’où l’idée de cette création.

Herbes Folles Herbes Folles Herbes Folles Herbes Folles

Herbes folles
mémoire de fin d'études
Comment le designer peut-il réactiver des pratiques de soin à partir de plantes spontanées ?

Mémoire de fin d’études sur le rôle du designer dans les pratiques des soins à partir de plantes spontanées. L’édition comporte un livre et des autocollants pour identifier des plantes cachées dans le livre. Composé en deux temps, le mémoire débute en évoquant différentes perceptions des plantes spontanées au fil des siècles, une attention particulière est apportée aux plantes utilisées dans des pratiques de soins (préparations de baume, extraction, macération…). Les savoirs savants (science appliquée) et populaires (empirisme) sur ce sujet cohabitent par l’écrit et l’oral. Aurélie Marzoc aborde l’usage du bricolage des savoirs permettant de se faire son propre avis de l’automédication par les plantes.
Dans un second temps, il propose des solutions, apportées par la discipline du design, pour accueillir la biodiversité dans des lieux grâce à des outils, signalétiques, ateliers… Cette recherche positionne le citoyen comme levier des transformations urbaines de demain, prêt à accueillir la biodiversité et sensible à ce que les végétaux spontanés sont prêts à nous offrir.

Métamorphose Métamorphose Métamorphose Métamorphose

Métamorphose
Réponse pour le concours de micro-architecture Bénéteau 2015,
sujet intitulé
Un habitat alternatif
micro-architecture

Cet habitat autosuffisant est doté de diverses solutions énergétiques tels que des panneaux solaires et éolienne, un récupérateur d’eau ou encore un système d’aquaponie. Ces technologies ont pour but de répondre aux besoins d'une personne. Les matériaux utilisés, sapin douglas et aluminium, ont été choisis car ils sont les principaux matériaux utilisés dans la construction des voiliers et sont, par conséquent, une application directe de l’univers du commanditaire : Bénéteau, un fabricant français de bateaux fondé en 1884. Par son domaine d’activité et la présence marquée de l’univers aquatique, il a été décidé de placer, aux deux extrémités de l’habitat, le récupérateur d’eau et un aquarium.
Cette proposition aux caractères utopiques, reste tout de même bien ancrée dans la réalité et prend part aux préoccupations environnementales actuelles. Projet élaboré avec Samuel Friedblatt, étudiant de même niveau. Sans suivi pédagogique

DNSEP DNSEP DNSEP DNSEP DNSEP DNSEP DNSEP

Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique

Installation d’un ensemble de projets inscrits dans le diplôme (DNAP) d’Aurélie Marzoc qui, par des méthodes du design, valorise une friche urbaine. À partir de l’analyse des milieux, des flux et des interactions sociales, elle a conçu des mobiliers mobiles et éphémères ainsi que d’outils de médiation pour valoriser la faune et la flore de ce lieu marginalisé.

RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche RDV à la friche

Rendez-vous à la friche

Dans le cadre de son diplôme de design en 2018, Aurélie Marzoc a conceptualisé et mis en pratique un projet expérimental : Rendez-vous à la friche. Sa mission, faire découvrir la biodiversité urbaine logée dans les friches.
Pour mener ce projet à bien, Aurélie Marzoc a convié différents experts de la biodiversité puis a organisé quatre événements publics dans le but de faire naître un lieu ludique et pédagogique sur la thématique de la biodiversité en ville.
Son terrain d'expérimentation est alors clos. De ce fait, la biodiversité qui s’y développe est peu dérangée par l’activité humaine. De plus, sa typologie urbaine est singulière : elle est au carrefour de deux quartiers. D’un côté, celui du vieux village composé de maisons résidentielles, et de l’autre celui des provinces, un quartier dit sensible.
Quatre événements ont été organisés :
— Sortie découverte de la biodiversité pour des classes scolaires en primaire
— Rencontre pour découvrir les plantes comestibles
— Sortie nature pour découvrir la biodiversité de la friche et de son quartier
— Découverte de la biodiversité de la friche avec des résidents d'un EHPAD

rideau rideau rideau rideau rideau

Voilage végétal

Ce rideau d'extérieur est conçu pour cultiver des fruits, des légumes et des fleurs hors-sol. Sa structure, réalisée avec des fers à béton soudés entre eux, nous charme par couleur ocre offert par l’acier rouille. La fine structure nous renvoie une impression de légèreté. Les deux poignets, de cette structure permettent de tenir le bac en acier galvanisé, très utile pour rempoter vos plants ou semer vos graines.
Grâce à un tissage en macramé fait de chanvre, les plantes grimpantes s'agrippent et prennent de la hauteur. Une seconde version existe sans bac, à planter directement dans la terre.

jardin jardin

Le jardin d'entreprise

APF Entreprises garantit une insertion sociale et professionnelle durable aux personnes en situation de handicap. Elle bénéficie d’espaces verts sans un aménagement réfléchie. Pour améliorer la qualité de ces lieux, elle a fait appel aux membres professionnels engagés dans la transition écologique de la SCIC Képos.
Aurélie Marzoc a intervenu au côté de Caroline Antoine, artiste-paysagiste, au début du processus : elles ont mené des ateliers de concertation auprès des salariés de l’entreprise pour connaître leurs vision du jardin, des besoins et des idées pour concevoir l’aménagement. Pour mener ces recherches participatives, elles ont créé des outils-jeux pour la médiation et des éléments de communication adaptés au territoire du projet.
A partir des données collectées, elles ont réalisé une esquisse de l’aménagement. Elle prévoit un jardin pédagogique, des espaces nourriciers pour la biodiversité, un site de compostage, un parking pour les mobilités douces et des plantations de haies gourmandes.

champlein champlein champlein champlein

Le Champ plein

Le centre social Jéricho bénéficie d’un espace partagé et végétalisé. Les diverses activités hébergées en ce lieu offrent les champs des possibles.
Des ateliers de concertation, imaginés et organisés avec Caroline Antoine artiste-paysagiste, ont permis de collecter les besoins et les rêves des futurs usagers. Ces effervescences collectives ont nourri l’esquisse de l’aménagement paysager.

biancamaria biancamaria biancamaria biancamaria biancamaria

Jardin partagé et centre de formation et d’expérimentation

Située au cœur de l’écoquartier Biancamaria de Vandœuvre-lès-Nancy, la SCIC Képos et ces membres ont imaginé un espace opérationnelle à l'exercice de culture et de jardinage agroécologique, d'actions de sensibilisation et de formation à la transition écologique ainsi que de démonstration et de pratique de projets exemplaires de la transition écologique et solidaire.
Le point de départ de ce projet a été mené par Caroline Antoine, artiste-plasticienne et Aurélie Marzoc designer. Amenées par une communication auprès des futurs usagers, des rencontres ludiques et conviviales ont été organisées. Ces concertations ont eu pour objectif de permettre à chaque usager du site de s’approprier le lieu en participant à sa co-construction. Des dessins participatifs, des mots clefs sur des post-it et des histoires des lieux ont nourri les esquisses paysagères proposées par Aurélie et Caroline.

chantier chantier chantier chantier chantier

Chantier participatif

Le chantier s’est déroulé pendant les journées Écoles ouvertes Vacances apprenantes au lycée Albert Camus à Jarville-la-Malgrange, en partenariat avec Etudes & chantier. Souhaité par les éco-délégués, ce chantier participatif consiste à la fabrication de quatre bacs de tri, équipés de sacs transparents afin d’observer les collectes des déchets.
Les élèves étaient invités à imaginer et dessiner les bacs de tris. Les matériaux ont été choisis pour leur qualité environnementale, notamment avec l’utilisation de bois local et le recyclage des anciens dossiers de siège d’école. Ils ont aussi découvert la facilité et le minimalisme d’un assemblage par vis.

voeux voeux voeux

Voeux 2022

Recevoir une enveloppe qui fait office de courrier, c’est sous ce format holistique qu’à été imaginée la carte de vœux pour 2022.
A l’intérieur de cette carte ? De petites graines à semer qui donneront naissance à des plantes fertilisant le sol.

maison maison maison maison maison

Identité Maison de l'engagement

La maison de l’engagement et de l’initiative des jeunes en territoire (MEIJE) rassemble toutes celles et ceux qui s’engagent dans un parcours citoyen. Environnement, numérique, vie de la cité et Europe sont au coeur des réflexions.
Pour faire converger toutes ces thématiques, la nouvelle identité graphique de l’association est constituée de quatre couleurs qui se mélangent. Les divers supports graphiques invitent à partager des moments conviviaux et tournés vers le partage.

etiquette etiquette etiquette etiquette

Étiquettes gourmandes

Les étiquettes valorisent les démarches entreprises par Les fermiers d’ici. Ce service de traiteur de produits biologiques et issus de producteurs locaux, agrandi leur offre : ils proposent des entrées, des plats et des desserts vendus dans des bocaux en verre consignés.
Les étiquettes présentent l’entreprise, les démarches en faveur des producteurs locaux. Les illustrations sont réalisées par Caroline Antoine.

compostez compostez compostez compostez

Compostez ici !

Dans le but de valoriser et réduire nos déchets, le compostage est une solution qui permet de les réduire à hauteur de 40 %. Au parc Blondlot à Nancy, un site de compostage partagé permet aux citoyens et aux citoyennes du quartier de composter collectivement.
Comme une bulle volante, des panneaux en bois présentent le lieu ainsi que les actualités adressées aux usagers. Avertir d’un transvasement, inviter à une distribution festive du compost mûre ou encore convier de nous usagers font vivre ce lieu partagé et convivial.

catalogue catalogue catalogue catalogue

Catalogue Responsable

La SCIC Képos ( société coopérative d'intérêt collectif) réunit un ensemble de Très Petites Entreprises qui se sont données pour mission d'œuvrer à la transition écologique du territoire de la métropole du Grand Nancy et du sud Mosellan.
Afin de mutualiser la transmission d’informations, ces catalogues réunissent les ateliers et les formations que proposent les membres de Képos. Ces offres imprimées indépendamment les unes des autres et rangées dans une pochette commune, proposent un format original et ludique tout en permettant une mise à jour simplifiée des offres.

Vandoeuvre Vandoeuvre Vandoeuvre Vandoeuvre

Cartographie Vandœuvre-lès-Nancy

Avec 192 hectares de patrimoine naturel, soit 20 % de sa surface communale, Vandœuvre est une ville bénéficiant de nombreux espaces végétalisés et ouverts aux habitants et aux habitantes. À travers une cartographie originale et imprimée sur du bois, ce panneau pédagogique permet de mettre en lumière les espaces végétaux et les initiatives en faveur de la nature en milieu urbain.

Calendrier Végétal Calendrier Végétal Calendrier Végétal Calendrier Végétal Calendrier Végétal

Calendrier végétal

Un tiers-lieu se crée en fonction du territoire et du projet. Un espace végétal pour promouvoir les changements nécessaires pour la transition écologique a vu le jour et c’est Biancamaria. Ouvert à toutes et tous, les panneaux expliquent les démarches entreprises : l’écologie du lieu, les habitats légers, le verger partagé, le jardin nourricier et les entreprises incarnées par la SCIC Képos (société coopérative d'intérêt collectif).

Adventices

Nos environnements naturels sont parfois méconnus des petits et des grands. Tel un pissenlit qui essaime ces graines d'idées, la maison d'édition Adventices vous présente ces 7 jeux pédagogiques en bois.
Nous créons des outils pédagogiques dans le but de faire découvrir la biodiversité qui nous entoure. Leurs caractéristiques ludiques permettent d'apprendre facilement de riches connaissances à propos des êtres vivants. Ainsi nous souhaitons que toutes les générations soient au même niveau d’informations et comprennent l’importance de la symbiose naturelle qui nous entoure et dont nous faisons partie.
Adventices c'est aussi des services de création d'outils pédagogiques sur-mesures, sensibles aux environnements naturels et engagés à utiliser des matériaux durables. Nos produits sont fabriqués dans les Vosges et nous privilégions les créations en bois et en carton mais d'autres matériaux sont disponibles.
Établissements scolaires, associations à l'environnement et entreprises, contactez-nous !

Compte instagram

Adventices

Nos environnements naturels sont parfois méconnus des petits et des grands. Tel un pissenlit qui essaime ces graines d'idées, la maison d'édition Adventices vous présente ces 7 jeux pédagogiques en bois.
Nous créons des outils pédagogiques dans le but de faire découvrir la biodiversité qui nous entoure. Leurs caractéristiques ludiques permettent d'apprendre facilement de riches connaissances à propos des êtres vivants. Ainsi nous souhaitons que toutes les générations soient au même niveau d’informations et comprennent l’importance de la symbiose naturelle qui nous entoure et dont nous faisons partie.
Adventices c'est aussi des services de création d'outils pédagogiques sur-mesures, sensibles aux environnements naturels et engagés à utiliser des matériaux durables. Nos produits sont fabriqués dans les Vosges et nous privilégions les créations en bois et en carton mais d'autres matériaux sont disponibles.
Établissements scolaires, associations à l'environnement et entreprises, contactez-nous !

Compte instagram

Calendrier végétal

Un tiers-lieu se crée en fonction du territoire et du projet. Un espace végétal pour promouvoir les changements nécessaires pour la transition écologique a vu le jour et c’est Biancamaria. Ouvert à toutes et tous, les panneaux expliquent les démarches entreprises : l’écologie du lieu, les habitats légers, le verger partagé, le jardin nourricier et les entreprises incarnées par la SCIC Képos (société coopérative d'intérêt collectif).


Cartographie Vandœuvre-lès-Nancy

Avec 192 hectares de patrimoine naturel, soit 20 % de sa surface communale, Vandœuvre est une ville bénéficiant de nombreux espaces végétalisés et ouverts aux habitants et aux habitantes. À travers une cartographie originale et imprimée sur du bois, ce panneau pédagogique permet de mettre en lumière les espaces végétaux et les initiatives en faveur de la nature en milieu urbain.


Catalogue Responsable

La SCIC Képos ( société coopérative d'intérêt collectif) réunit un ensemble de Très Petites Entreprises qui se sont données pour mission d'œuvrer à la transition écologique du territoire de la métropole du Grand Nancy et du sud Mosellan.
Afin de mutualiser la transmission d’informations, ces catalogues réunissent les ateliers et les formations que proposent les membres de Képos. Ces offres imprimées indépendamment les unes des autres et rangées dans une pochette commune, proposent un format original et ludique tout en permettant une mise à jour simplifiée des offres.

Compostez ici !

Dans le but de valoriser et réduire nos déchets, le compostage est une solution qui permet de les réduire à hauteur de 40 %. Au parc Blondlot à Nancy, un site de compostage partagé permet aux citoyens et aux citoyennes du quartier de composter collectivement.
Comme une bulle volante, des panneaux en bois présentent le lieu ainsi que les actualités adressées aux usagers. Avertir d’un transvasement, inviter à une distribution festive du compost mûre ou encore convier de nous usagers font vivre ce lieu partagé et convivial.

Étiquettes gourmandes

Les étiquettes valorisent les démarches entreprises par Les fermiers d’ici. Ce service de traiteur de produits biologiques et issus de producteurs locaux, agrandi leur offre : ils proposent des entrées, des plats et des desserts vendus dans des bocaux en verre consignés.
Les étiquettes présentent l’entreprise, les démarches en faveur des producteurs locaux. Les illustrations sont réalisées par Caroline Antoine.

Identité Maison de l'engagement

La maison de l’engagement et de l’initiative des jeunes en territoire (MEIJE) rassemble toutes celles et ceux qui s’engagent dans un parcours citoyen. Environnement, numérique, vie de la cité et Europe sont au coeur des réflexions.
Pour faire converger toutes ces thématiques, la nouvelle identité graphique de l’association est constituée de quatre couleurs qui se mélangent. Les divers supports graphiques invitent à partager des moments conviviaux et tournés vers le partage.

Voeux 2022

Recevoir une enveloppe qui fait office de courrier, c’est sous ce format holistique qu’à été imaginée la carte de vœux pour 2022.
A l’intérieur de cette carte ? De petites graines à semer qui donneront naissance à des plantes fertilisant le sol.

Chantier participatif

Le chantier s’est déroulé pendant les journées Écoles ouvertes Vacances apprenantes au lycée Albert Camus à Jarville-la-Malgrange, en partenariat avec Etudes & chantier. Souhaité par les éco-délégués, ce chantier participatif consiste à la fabrication de quatre bacs de tri, équipés de sacs transparents afin d’observer les collectes des déchets.
Les élèves étaient invités à imaginer et dessiner les bacs de tris. Les matériaux ont été choisis pour leur qualité environnementale, notamment avec l’utilisation de bois local et le recyclage des anciens dossiers de siège d’école. Ils ont aussi découvert la facilité et le minimalisme d’un assemblage par vis.

Jardin partagé et centre de formation et d’expérimentation

Située au cœur de l’écoquartier Biancamaria de Vandœuvre-lès-Nancy, la SCIC Képos et ces membres ont imaginé un espace opérationnelle à l'exercice de culture et de jardinage agroécologique, d'actions de sensibilisation et de formation à la transition écologique ainsi que de démonstration et de pratique de projets exemplaires de la transition écologique et solidaire.
Le point de départ de ce projet a été mené par Caroline Antoine, artiste-plasticienne et Aurélie Marzoc designer. Amenées par une communication auprès des futurs usagers, des rencontres ludiques et conviviales ont été organisées. Ces concertations ont eu pour objectif de permettre à chaque usager du site de s’approprier le lieu en participant à sa co-construction. Des dessins participatifs, des mots clefs sur des post-it et des histoires des lieux ont nourri les esquisses paysagères proposées par Aurélie et Caroline.

Le Champ plein

Le centre social Jéricho bénéficie d’un espace partagé et végétalisé. Les diverses activités hébergées en ce lieu offrent les champs des possibles.
Des ateliers de concertation, imaginés et organisés avec Caroline Antoine artiste-paysagiste, ont permis de collecter les besoins et les rêves des futurs usagers. Ces effervescences collectives ont nourri l’esquisse de l’aménagement paysager.

Le jardin d'entreprise

APF Entreprises garantit une insertion sociale et professionnelle durable aux personnes en situation de handicap. Elle bénéficie d’espaces verts sans un aménagement réfléchie. Pour améliorer la qualité de ces lieux, elle a fait appel aux membres professionnels engagés dans la transition écologique de la SCIC Képos.
Aurélie Marzoc a intervenu au côté de Caroline Antoine, artiste-paysagiste, au début du processus : elles ont mené des ateliers de concertation auprès des salariés de l’entreprise pour connaître leurs vision du jardin, des besoins et des idées pour concevoir l’aménagement. Pour mener ces recherches participatives, elles ont créé des outils-jeux pour la médiation et des éléments de communication adaptés au territoire du projet.
A partir des données collectées, elles ont réalisé une esquisse de l’aménagement. Elle prévoit un jardin pédagogique, des espaces nourriciers pour la biodiversité, un site de compostage, un parking pour les mobilités douces et des plantations de haies gourmandes.

Rendez-vous à la friche

Dans le cadre de son diplôme de design en 2018, Aurélie Marzoc a conceptualisé et mis en pratique un projet expérimental : Rendez-vous à la friche. Sa mission, faire découvrir la biodiversité urbaine logée dans les friches.
Pour mener ce projet à bien, Aurélie Marzoc a convié différents experts de la biodiversité puis a organisé quatre événements publics dans le but de faire naître un lieu ludique et pédagogique sur la thématique de la biodiversité en ville.
Son terrain d'expérimentation est alors clos. De ce fait, la biodiversité qui s’y développe est peu dérangée par l’activité humaine. De plus, sa typologie urbaine est singulière : elle est au carrefour de deux quartiers. D’un côté, celui du vieux village composé de maisons résidentielles, et de l’autre celui des provinces, un quartier dit sensible.
Quatre événements ont été organisés :
— Sortie découverte de la biodiversité pour des classes scolaires en primaire
— Rencontre pour découvrir les plantes comestibles
— Sortie nature pour découvrir la biodiversité de la friche et de son quartier
— Découverte de la biodiversité de la friche avec des résidents d'un EHPAD

Herbes folles
mémoire de fin d'études
Comment le designer peut-il réactiver des pratiques de soin à partir de plantes spontanées ?

Mémoire de fin d’études sur le rôle du designer dans les pratiques des soins à partir de plantes spontanées. L’édition comporte un livre et des autocollants pour identifier des plantes cachées dans le livre. Composé en deux temps, le mémoire débute en évoquant différentes perceptions des plantes spontanées au fil des siècles, une attention particulière est apportée aux plantes utilisées dans des pratiques de soins (préparations de baume, extraction, macération…). Les savoirs savants (science appliquée) et populaires (empirisme) sur ce sujet cohabitent par l’écrit et l’oral. Aurélie Marzoc aborde l’usage du bricolage des savoirs permettant de se faire son propre avis de l’automédication par les plantes.
Dans un second temps, il propose des solutions, apportées par la discipline du design, pour accueillir la biodiversité dans des lieux grâce à des outils, signalétiques, ateliers… Cette recherche positionne le citoyen comme levier des transformations urbaines de demain, prêt à accueillir la biodiversité et sensible à ce que les végétaux spontanés sont prêts à nous offrir.

Graine de vie
plus d'informations ici
exposés à l'occasion des Nuits Européennes des Musées 2016 ainsi qu'au festival Design Days 2016 à la Porte de la Villette de Paris

Dans le but de valoriser une moquette d’exposition destinée à finir à la poubelle et dans le cadre de l'exposition Zone de Confort à la galerie Poirel de Nancy en 2016, huit étudiants de l'ENSAD de Nancy, dont Aurélie Marzoc, ont réfléchi à une conception de projets autour de cette moquette excentrique.
Aurélie a décidé de créer un tapis de méditation. Pratique mentale et terrestre, la méditation est un exercice qui invite à se détacher de sa vie quotidienne et de son corps. Il donne lieu à un confort d'évasion qui vise à produire une paix intérieure. La méditation peut être accompagnée d'objets comme une cloche, une statuette ou un tapis, d’où l’idée de cette création.

Métamorphose
éponse pour le concours de micro-architecture Bénéteau 2015,
sujet intitulé
Un habitat alternatif
micro-architecture

Cet habitat autosuffisant est doté de diverses solutions énergétiques tels que des panneaux solaires et éolienne, un récupérateur d’eau ou encore un système d’aquaponie. Ces technologies ont pour but de répondre aux besoins d'une personne. Les matériaux utilisés, sapin douglas et aluminium, ont été choisis car ils sont les principaux matériaux utilisés dans la construction des voiliers et sont, par conséquent, une application directe de l’univers du commanditaire : Bénéteau, un fabricant français de bateaux fondé en 1884. Par son domaine d’activité et la présence marquée de l’univers aquatique, il a été décidé de placer, aux deux extrémités de l’habitat, le récupérateur d’eau et un aquarium.
Cette proposition aux caractères utopiques, reste tout de même bien ancrée dans la réalité et prend part aux préoccupations environnementales actuelles. Projet élaboré avec Samuel Friedblatt, étudiant de même niveau. Sans suivi pédagogique

Bonbonnière
Workshop bonbon sous la direction du designer anglais Sebastian Bergue
10 projets selectionnés parmis une vingtaine propositions

Apparus pendant le Moyen Age, lorsque les premières cannes à sucre sont ramenées des pays d’Orient, les premiers bonbons étaient considérés comme des mélanges sucrés ayant des vertus thérapeutiques. Ainsi, le sucre fut d’abord utilisé par les apothicaires, ancêtres des pharmaciens et des créateurs de bonbons, pour préparer des médicaments. Plus tard, appréciées par la bourgeoisie, ses fameuses décoctions se retrouvent servies en fin de repas. Ces sucreries ont alors pour alibi d’être un remède pour la digestion et entretiennent un lien étroit avec le bien-être.
Aurélie Marzoc s’est emparée de ce rapport à la santé pour proposer une bonbonnière destinée à une poudre de bonbon naturel. Sa forme s’inspire des contenants utilisés par les apothicaires. L’objet évoque le côté scientifique de la recherche du bien-être.On se sert grâce à une fine tige qui fait également office de bouchon. Au contact de l’eau chaude, la poudre fond et délivre une infusion parfumée.

Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique

Installation d’un ensemble de projets inscrits dans le diplôme (DNAP) d’Aurélie Marzoc qui, par des méthodes du design, valorise une friche urbaine. À partir de l’analyse des milieux, des flux et des interactions sociales, elle a conçu des mobiliers mobiles et éphémères ainsi que d’outils de médiation pour valoriser la faune et la flore de ce lieu marginalisé.

Voilage végétal

Ce rideau d'extérieur est conçu pour cultiver des fruits, des légumes et des fleurs hors-sol. Sa structure, réalisée avec des fers à béton soudés entre eux, nous charme par couleur ocre offert par l’acier rouille. La fine structure nous renvoie une impression de légèreté. Les deux poignets, de cette structure permettent de tenir le bac en acier galvanisé, très utile pour rempoter vos plants ou semer vos graines. Grâce à un tissage en macramé fait de chanvre, les plantes grimpantes s'agrippent et prennent de la hauteur. Une seconde version existe sans bac, à planter directement dans la terre.

affiche

Ruralité et urbanité

A l'heure où la transition écologique est plus que jamais une nécessité, de nombreuses organisations, de nombreux citoyens s’emparent des questions qui entourent ce sujet. Pour permettre une réflexion autour de l’articulation entre ville et campagne, le tout dans une perspective de transition, Kèpos a souhaité organiser un événement. Cette affiche est celle éditée pour la première édition de leur festival Ruralité et urbanité. Cet événement a pour volonté d’initier un dialogue autour des enjeux énergétiques et écologiques qui peuvent poser de gros problèmes de cohésion territoriale entre espaces ruraux et urbains. A l’occasion de ce festival festif, les acteurs publics, privés et civiles peuvent trouver leur inspiration par le dialogue, le jeu, l'expérimentation tout en célébrant les initiatives positives naissantes de nos territoires.